Site de Saint Maurice l'Exil
Site de Saint Maurice l'Exil

Chapelle de Givray

Située rue Jules Guesde, la chapelle de Givray constitue l’un des éléments significatifs du patrimoine historique samauritain.

Origines

ZoomLa première référence à la chapelle Saint Barthélémy comme église paroissiale est identifiée dans un document de 1293. Il est fort probable que cet édifice était à l’origine la chapelle du château de Givray, reconstruit en 1251.

Cette chapelle est ensuite régulièrement mentionnée dans des documents des 16e, 17e et 18e siècles.
 
Il semblerait que jusqu’à la révolution, le hameau de Givret (ancien nom de Givray) soit paroisse Saint Barthélémy (il y avait donc une paroisse de Saint Maurice et une paroisse de Givret).
 
En 1711, François Brionnais, propriétaire de Givret, fait don de deux cloches à l’église Saint Barthélémy de Givret. Son nom et cette date sont gravés sur la cloche toujours existante et restaurée lors des derniers travaux (lire plus bas).
 
Durant la Révolution française, tous les cultes sont suspendus et les édifices religieux bien souvent pillés. En 1790, la Constituante proclame la constitution civile du Clergé, après l’avoir dépouillé de ses biens. Les curés doivent prêter serment de fidélité à la Constitution. Quatre prêtres du canton, dont celui de Givray, prêtent un serment incomplet et sont déclarés réfractaires. A partir de cette période, toute mention relative à la paroisse de Givret disparait.

Au 19e siècle, quelques habitants de la commune décident de sauver la chapelle.

Les offices reprennent en 1820, jusqu’en 1970. Puis, le lieu est à nouveau fermé au public.

Une restauration dans le respect de l'existant

ZoomPar délibération du 6 mai 2013, le Conseil Municipal décide à l’unanimité de demander la désaffectation de la chapelle de Givray. Par arrêté préfectoral du 5 juillet 2013, celle-ci cesse d’être affectée au culte, après avis favorables de Monseigneur Guy de Kerimel, évêque de Grenoble-Vienne, et du directeur régional de la DRAC. C’est la date de départ de la consultation auprès des entreprises, puis des travaux de réhabilitation.
  
Pour ce chantier d’envergure qui aura duré presqu’une année, la commune a fait appel à des artisans locaux. Ils ont travaillé à partir de techniques et de matériaux traditionnels (la chaux) permettant de redonner tout leur lustre aux murs et aux voûtes.
 
Concernant l’extérieur, la restauration a permis de mettre à jour une façade faite de pierres et de galets. Sur certaines parties, il a d’ailleurs été nécessaire de reconstruire « à l’ancienne » des pans entiers de mur.
 
Enfin, concernant la partie intérieure de la chapelle, une décoration épurée, respectueuse de l’existant, un éclairage indirect et la pose d’une mezzanine metallique apportent une touche contemporaine à l’ensemble. L’installation de cimaises permet la réelle mise en valeur des oeuvres exposées.

En effet, depuis son inauguration en juin 2014, la chapelle de Givray est dédiée à des manifestations culturelles (expositions), ouvertes en priorité aux associations, artisans et artistes locaux (télécharger le réglement ci-dessous).

Infos pratiques

Règlement et dossier de candidature

Vous souhaitez louer la chapelle pour organiser une exposition ? Merci de consulter le règlement ci-dessous et de télécharger le dossier de candidature pour toute demande de réservation :

Règlement

1227 ko

Venir à la chapelle

La chapelle se trouve dans le quartier de Givray, rue Jules Guesde, en face des locaux de Travail et Culture (TEC). Pour mieux la situer, voici le plan du quartier :




  • Plan du site
  • Diminuer la taille de police
  • Augmenter la taille de police
  • Taille de police d'origine
  • Contact
  • Administration