Site de Saint Maurice l'Exil
Site de Saint Maurice l'Exil

Risques majeurs

Newsletter "Actualités et Environnement" du centre nucléaire de St-Alban St-Maurice

Pour s'abonner et la recevoir régulièrement sur sa boîte mail, il suffit d'en faire la demande à : communication-stalban-stmaurice@edf.fr

Les types de risques

La commune se doit d’informer les habitants des événements potentiellement dangereux qui pourraient survenir sur son territoire.

Le Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM), distribué dans toutes les boîtes aux lettres début 2011, recensent les différents risques :

- les risques naturels (inondations fluviales, tempêtes et chutes de neige abondantes),

- les risques technologiques (rupture de barrage, transport de matières dangereuses et risque nucléaire).


En 2013, la DREAL (direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement) a édité une brochure sur les zones concernées par les risques industriels majeurs et les bons réflexes à adopter :

Le plan communal de sauvegarde

Pour faire face à tous ces événements, la Ville a mis en place le plan communal de sauvegarde, autrement dit un document opérationnel permettant de s’organiser en cas d’événement majeur.


Le plan de prévention des risques inondation

La commune a également mis en place un PPRI, afin de contrôler l'urbanisation du sol dans les zones soumises au risque, de par la proximité du Rhône. Ce document est consultable en mairie.


Le plan particulier d'intervention (PPI)

Les zones PPI correspondent à un rayon de 10 km autour des centrales nucléaires. Dans cette zone, sont prévues des actions de protection dans les 24h qui suivrait un accident nucléaire.

Le rejet d’iode radioactif dans l’atmosphère pourrait constituer un risque sanitaire pour la population.

Respiré ou ingéré, l’iode radioactif se fixe sur la glande thyroïde et peut accroître le risque d’apparition de cancer de cet organe. L’iode stable, administré avant l’exposition à l’iode radioactif, permet de saturer la glande qui ainsi ne peut plus fixer l’iode radioactif. Il est particulièrement recommandé pour les personnes dont la thyroïde est la plus sensible vis-à-vis du risque de contamination : les femmes enceintes (fœtus), les bébés et les jeunes de moins de 18 ans.
 
Chaque foyer et établissement recevant du public (écoles, collectivités, entreprises, administrations…) se situant dans le rayon des 10 km autour de la centrale nucléaire, peut retirer gratuitement ses comprimés d’iode en pharmacie, dans la zone PPI, en présentant son bon de retrait reçu à domicile début 2016.

L’alerte est déclenchée quand un événement dans une centrale nucléaire est susceptible d’entraîner des rejets radioactifs et d’avoir des conséquences sur la population présente à proximité  :

- La sirène diffuse le signal national d’alerte commun à tous les types de risques : un son montant et descendant composé de trois séquences d’une minute et quarante et une secondes séparées par un intervalle. Elle vous signale un danger imminent, il faut alors se mettre à l’abri dans un bâtiment en dur et se tenir informé du comportement à adopter.

- En plus de la sirène, un message vocal est envoyé par un automate d’appel aux habitants situés dans un rayon de 2 km autour de la centrale nucléaire. Il faut alors se mettre à l’abri et se tenir informé.


6 réflexes pour bien réagir

En cas d’accident nucléaire, c’est à chacun de faire preuve de sang froid et de responsabilité :

  • rejoindre le bâtiment le plus proche et rester à l’abri (fermer portes et fenêtres), en cas de rejet de matières dangereuses dans l’atmosphère
  • écouter la radio et suivre les consignes de sécurité (France Inter sur 99,8 ou France Bleu sur 101,8)
  • ne pas aller chercher ses enfants à l’école
  • ne pas téléphoner, afin de laisser les lignes libres pour les secours
  • Prendre ses comprimés d'iode uniquement sur instruction du Préfet (et en se référant à la posologie)
  • Se préparer à une éventuelle évacuation

N° vert gratuit : 0 800 96 00 20
Site Internet : www.distribution-iode.com



En savoir plus...

Le gouvernement a mis en place un site Internet sur l'ensemble des risques majeurs : www.risques.gouv.fr

Cartographie départementale de l'aléa retrait gonflement des argiles : www.isere.gouv.fr/Politiques-publiques/Risques/Risques-naturels/Retrait-gonflement-des-sols-argileux

  • Plan du site
  • Diminuer la taille de police
  • Augmenter la taille de police
  • Taille de police d'origine
  • Contact
  • Administration